La socialisation de votre chiot

Partager:

Share on facebook
Share on linkedin
Share on twitter
Share on pinterest
Share on email
La socialisation de votre chiot | Clinique vétérinaire Beaubien

Un nouvel être adorable est entré dans votre vie et vous espérez que tout se passe bien lors des futures rencontres, que ce soit avec les humains ou avec d’autres animaux. La période de socialisation, qui a lieu durant les tout premiers mois de la vie de votre chiot, est essentielle au développement de sa personnalité. Les interactions avec le monde extérieur à votre nid familial sont cruciales pour assurer cette socialisation, qui évitera à votre animal de rester craintif ou de devenir agressif plus tard.

La Clinique vétérinaire Beaubien vous donne ses conseils pour bien réussir cette étape importante, même en période de confinement! L’équipe de la clinique peut aussi vous assurer un suivi et des astuces personnalisés en fonction des traits de personnalité de votre chiot.

Une socialisation réussie malgré la pandémie

Il convient d’abord de savoir à quoi correspond ladite phase de socialisation et pourquoi elle est si importante.

Cette période dans la vie du chiot correspond, en neurologie, à la deuxième des trois phases du développement de son cerveau : la phase d’organisation, qui a lieu entre l’âge de 6 semaines et d’environ 4 mois. L’organisation du cerveau du chien, c’est la création et le renforcement de liens, nommés « synapses », entre les neurones. Les synapses qui ne se développent pas par le renforcement et la répétition disparaîtront lors de la troisième phase, celle du « suicide ».

Pourquoi cela est-il important? Parce que durant cette période, votre chiot associera les différents éléments de son environnement à quelque chose de familier, donc de non dangereux. Cela évitera non seulement des situations problématiques (un chien imprévisible qui réagit avec agressivité face aux autres humains, par exemple), mais aussi divers problèmes de comportement, de stress et d’anxiété, entre autres. Il n’est donc pas seulement « préférable » de socialiser le chiot : cela est crucial pour assurer son bon développement.

Vous voudrez donc créer des associations positives du chien avec son environnement. Il est important d’être à l’écoute des réactions de son chiot et de ne jamais le pousser vers un être ou un objet qui le stresse : il faut être progressif et le récompenser, avec des gâteries ou avec des câlins.

Le premier élément auquel on pense généralement est celui du contact avec les humains. Cela peut sembler problématique en ces temps de confinement, mais il existe différentes solutions. Essayez divers déguisements et accessoires, changez votre voix et votre démarche, et votre chiot aura l’impression de rencontrer un étranger. Les promenades à l’extérieur deviennent d’autant plus cruciales pour rencontrer de nouvelles personnes.

Le contact avec les autres animaux, notamment les autres chiens, peut également se faire en étant en contact avec l’extérieur, par exemple en fréquentant les parcs à chiens. Changez régulièrement d’endroits, des moins fréquentés aux plus fréquentés, afin que votre animal de compagnie découvre différents environnements.

L’exposition, souvent oubliée, aux sons et objets fait aussi partie de la socialisation. Effectivement, vous ne voudriez pas que votre chien devienne nerveux chaque fois qu’il entend l’aspirateur ou qu’il voie la serpillière, par exemple. Vous pouvez donc les y exposer graduellement tout en créant des associations positives : faire jouer des sons grâce à YouTube pendant la période de jeu ou placer des gâteries autour d’un objet inhabituel peuvent être des astuces.

Il est donc primordial de stimuler tous les sens de votre chiot avant ses 4 mois et surtout, de répéter les expositions afin que les liens neurologiques se créent et restent.

Clinique vétérinaire Beaubien pour le bien-être de vos animaux

La clinique de l’arrondissement Rosemont–La-Petite-Patrie prend soin de la santé de vos animaux et vous aide à leur garantir un développement sain. L’équipe de la clinique fait bien plus que de s’occuper de la santé physique de l’animal, elle s’y connaît aussi en comportements animaliers. Consultez nos professionnelles chevronnées pour prévenir les problèmes de comportement ou pour y remédier : elles se feront un plaisir de vous informer davantage.

NOUVELLES & CONSEILS

chat au vétérinaire

Hyperthyroïdie chez le chat

Nous aimons nos animaux de compagnie et nous nous soucions de leur état de santé. Ils font partie de notre famille et nous voulons ce

PATIENTS VEDETTES

FIONA

Fiona

Je vous présente Fiona, une valeureuse Bulldog anglais de 10-1/2 ans qui a donné naissance en 2014 à 11 bébés chiots tous en santé et

Missiz

Missiz (à gauche sur la photo) est une chatte qui a été abandonné par mes anciens voisins il y a maintenant 15 ans.  Au début,

Scroll to Top